Comment faire pour donner confiance en soi à son enfant ?

La Confiance en soi se créait dès le plus jeune âge, il est est donc impératif pour les parents de mettre en place et d’instaurer cette confiance.

La confiance en soi se construit grâce aux liens qui se créaient avec les autres et par les expériences qui vont s’offrissent à nous.

Avoir confiance en soi, c’est mettre en place l’idée chez son enfant « qu’il est unique et que grâce à cela, il a de la valeur ” et « qu’il est capable de”. Cette confiance en soi ne s’enquiert pas à la naissance. Elle se forme grâce aux liens qui se tissent avec ses camarades où autres connaissances, mais particulièrement avec les adultes qu’il fréquente, et par les expériences qu’il va vivre. Un élément qui peut également être déterminant est, le regard et l’attention que les adultes vont porter sur l’enfant a un impact positif ou négatif sur son estime de soi.

Rester positif & tolérant

Pour bien débuter et mettre en place une première action pour maximiser la prise de confiance de votre enfant, la meilleure des façons de faire est de rester positif et tolérant. Voyez le verre à moitié plein, ne soyez pas trop dur avec votre enfant quant à l’échec ou l’erreur. Ne pointer pas uniquement le négatif (tu à mal fait ci, tu à renverser cela, tu fais trop comme ci, etc…)

Laisser lui le droit à l’échec, qui sont, vous en conviendrez, sans grande conséquences durant les premières années. Mettez en lumière les actions positives de votre enfant. Pour ne pas qu’il ne se sente toujours dévalorisé et pas à la hauteur. 

Avant d’aborder les éléments à améliorer. Pour lui faire comprendre qu’il a les capacités de franchir des obstacles, l’enfant a aussi besoin d’entendre ce qu’il sait déjà faire : “Rappelle-toi, la dernière fois, tu avais réussi à rouler avec ton vélo sans les petites roulettes !”

Qualifier l’acte mais pas la personne

Lorsque notre enfant a fait une bêtise, nous utilisons parfois des formulations qui ne sont pas adaptées à une bonne prise de confiance et d’estime de soi : “Tu es nul, maladroit, trop pressé, pas assez rapide, etc…”, au lieu de dire : “Tu me soûle !”, dire plutôt : “Ça ne me plaît vraiment pas quand ta chambre n’est pas rangée.” Offrir ensuite une possibilité de réparation : “Je te donne l’aspirateur pour que tu nettoies.”

Être à l’écoute de son enfant & lui faire confiance

Le fait de s’intéresser souvent à lui, permet à l’enfant de se sentir considéré : « Tu as passé une bonne journée ? », « Tu est triste ? ». Mettre les mots sur ses émotions peut également l’aider à avancer dans sa propre analyse personnelle et également dans la détection de telles ou telles émotions: « Tu es triste parce que… », ou bien « Tu est en colère, parce que ton camarade ta … ».

 Mais il faut également apprendre à lui faire confiance, car c’est grâce à la confiance des gens et notamment de ses parents, que l’enfant pourra prendre confiance en lui.

Pour obtenir plus de réponses sur la confiance en soi et celle de son enfant, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos coachs professionnels.

Laisser un commentaire